En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur la gestion de vos cookies.

Cliquez pour agrandirLes personnes à mobilité réduite peuvent être accompagnées dans les gares.

L'accessibilité des personnes à mobilité réduite : une priorité

La Région des Pays de la Loire a élaboré son Schéma Directeur d'Accessibilité du réseau de transport régional (SDA) aux personnes à mobilité réduite, conformément à la Loi du 11 février 2005 sur l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Cette Loi fixe un délai de 10 ans aux autorités compétentes pour la mise en accessibilité de l'ensemble de la chaîne de déplacement, qui comprend le cadre bâti, la voirie, les aménagements des espaces publics, les systèmes de transport et leur intermodalité.

Tous les partenaires de la Région se sont concertés sur la réalisation du SDA : SNCF, RFF, l’État, les responsables des autres réseaux de transports en commun de la région, les représentants des transporteurs autocaristes et, bien sûr, des associations représentant les personnes handicapées.

Le SDA de la Région des Pays de la Loire a programmé la mise à niveau de l'accès au réseau régional pour les personnes handicapées et à mobilité réduite et ceci à toutes les étapes du voyage afin d'offrir un véritable déplacement régional accessible.

Ainsi le SDA prévoit la mise en accessibilité

  • des 38 gares régionales,
  • des points d'arrêt autocars régionaux,
  • du matériel roulant

et la mise en place de services à distance accessibles.

Dans cette optique, la Région s'est dotée d'un règlement d'intervention pour le financement de la mise en accessibilité des gares pour les PMR :

 

Statut de la gare

Niveau d'intervention maximum sur les dépenses liés à la mise en accessibilité des gares

7 gares grandes lignes

20%

38 gares régionales

50% (périmètre RFF) et 30% (périmètre SNCF et collectivités)

2 gares extrarégionales

10% (Alençon et Redon)

 

En 2013 :

5 gares entièrement accessibles : Angers, La Baule Escoublac, Le Mans, Sablé-sur-Sarthe et Saumur.

7 gares accessibles sur le périmètre RFF (quais à hauteur et franchissement des voies accessibles) : Bouaye, Challans, Le Pallet, Machecoul, Rezé, Sainte-Pazanne et Vertou.

L'accessibilité est prise en compte dans tous les projets de Pôles d'échanges multimodaux : 15 PEM sont en cours d'étude ou de travaux : Ancenis, Châteaubriant, Clisson, Nantes (Gare SNCF), Pornic, Saint-Nazaire et Savenay (44), Angers 2e phase (49), Laval (53), La Roche-sur-Yon, Les Sables d'Olonne, Montaigu, Saint-Hilaire -de-Riez (85) ainsi que Redon (Région Bretagne) et Alençon (Région Basse-Normandie).

La mise en accessibilité des autres gares est actuellement étudiée par RFF et SNCF Gares & Connesions grâce à un cofinancement régional.

Concernant la mise en accessibilité des arrêts autocars, la Région finance :

  • 50% des travaux d'aménagement de mise en accessibilité lorsqu'ils ne sont desservis que par le réseau régional, à parité entre les AOT lorsqu'ils sont desservis par plusieurs réseaux de transports.
  • 100% des équipements et aménagements correspondants aux aspects d'accesibilité tels que les poteaux ou abris voyageurs et les informations visuelles des arrêts.

Les trains font l'objet d'un fort invesstissement régional : financement à 100% par la Région de nouveaux trains accessibles et des mises en conformité des trains actuels.

Mot(s) clef(s)

L'actu en images

Conseil Régional des Pays de la Loire
Hôtel de la région 1, rue de la Loire 44966 Nantes Cedex 9
accueil@paysdelaloire.fr - 02 28 20 50 00